Valoops face aux déchets textiles

Lorsque nous donnons nos vieux vêtements dans les points de collecte près de chez nous, il nous est impossible d’imaginer que la plupart ne finiront pas réutilisés par des familles dans le besoin ou revendu dans des friperies. En effet, en France, seulement 3% des vêtements collectés sont réutilisés et c’est bien 54% qui sont exportés en Afrique. Nos vêtements se retrouvent ainsi, vendus et exploités pour des milliers d’euros la tonne au profit de gros intermédiaires.

Une fois arrivés en Afrique, nos vêtements sont vendus par balle à une centaine d’euros à des petits vendeurs locaux qui ne savent pas ce que la balle, qu’ils viennent d’acheter, contient. Malheureusement, au fil des années la qualité des vêtements qu’ils reçoivent s’est fortement dégradée à cause du  phénomène de la fast fashion et aujourd’hui 40% finissent par être jetés dans des décharges à ciel ouvert, qui polluent la faune et la flore locale. 

C'est là qu’intervient Valoops. Afin de lutter contre ce business du textile extrêmement mauvais pour l’environnement et réduire la part de vêtements se retrouvant non traités, nous rachetons de la matière textile sous forme de fibre afin de la réutiliser comme matière première pour nos produits. Nous permettons ainsi de véritablement recycler nos vêtements, de façon durable et éthique.

Pour en savoir plus sur le sujet :

Article précédent Article suivant

0 commentaires